Il semblerait que vous visitiez le site en version anglaise (FR). Veuillez choisir un autre pays ou une autre région pour afficher le contenu spécifique à votre emplacement.

Continuer

Mode durable : comment Instagram a aidé à apporter un œil frais sur cette nouvelle façon de consommer?

  • Nouvelles
  • 5 min de lecture
Mode durable : comment Instagram a aidé à apporter un œil frais sur cette nouvelle façon de consommer?

Devenue la plateforme préférée de l’industrie de la mode, Instagram occupe depuis quelques années, une place importante dans notre façon de consommer.
Étant à l’initiative du mouvement body positive entre autres, le réseau social a également joué un rôle majeur dans la communication de la mode durable. Mais comment est-il parvenu à apporter un œil nouveau sur cette question épineuse de la mode durable ? Focus.

En mettant en lumière les différents mouvements

Alors que les marques l’utilisent pour dévoiler les coulisses de l’élaboration de leurs collections, que les magazine réussissent à intégrer leur communauté à leur ligne édito et que les influenceuses sont de plus en plus sollicitées… Les mentalités, elles aussi changent drastiquement. Davantage investis dans des causes telles que la gender fluidity, le body positivisme, le recyclage ou la consommation consciente, les internautes utilisent dorénavant Instagram pour avoir accès à l’information concernant de nobles causes. Un nouvel état d’esprit qui induit un changement drastique de stratégie de communication chez les griffes de mode. Plus orientées vers l’humain, elles séduisent tous ceux et celles qui souhaitent voir en elles une histoire, un parti pris, un combat…
Une direction encouragée par Mark Zuckerberg, fondateur de Facebook et détenteur d’Instagram, qui s’était donné pour objectif de « bâtir un futur durable, qui constitue le socle de la mission que s’est donnée la société Facebook : rapprocher les individus partout dans le monde. » Et quel projet ! La culture de l’image qu’apporte Instagram a réussi à mettre en lumière bon nombre de marques désireuses de créer de façon plus
organique, écologique, durable. Pour se faire, elles mettent au point des technologies 2.0 recyclant le plastique, les fils de pèches ou encore l’eau, sans jamais utiliser de produits chimiques. Une prouesse qui ne serait pas possible sans le soutien de milliers de followers qui les suivent jour après jour à travers leurs écrans. Mais ce n’est pas tout ! Bien au-delà de mettre seulement en avant les marques, Instagram est souvent le terrain d’initiatives environnementales qui sont de plus en plus nombreuses à naître et à rassembler sous un seul étendard : celui de construire un avenir meilleur.
À l’instar du #trashtag ou #trashtagchallenge qui a rencontré son succès courant de l’année 2019. L’objectif de ce défi ? Chaque participant doit identifier un lieu pollué autour de lui, le nettoyer et poster la photo de celui-ci accompagné de son hashtag. Un défi écologique qui a séduit bon nombre d’utilisateurs et qui a fait un véritable raz-de-marrée sur chaque fil d’actualité. Une belle prouesse.

Chaque utilisateur peut être influent

En donnant l’opportunité à chacun d’entre nous de rendre public sa page personnelle, Instagram offre également l’occasion d’atteindre une audience exponentielle. En postant des photos avec un parti pris écologique, les utilisateurs envoient donc un message clair aux marques : il est urgent de consommer autrement, plus consciemment, plus durablement. Ainsi, en suivant et étant suivi par une moyenne de 300 personnes, chaque internaute devient le porte parole des causes qui lui sont chères. Il faut dire que les concepteurs de la plateforme rivalisent d’inventivité lorsqu’il s’agit d’exploitation d’image : publication de stories, repost, feed, pages de découvertes, section shopping…
Sur Instagram, tout est fait pour nous faire avoir accès au maximum d’informations possible. Et parce que le climat fait partie des sujets les plus mis en avant par les 500 millions d’utilisateurs, il semblerait que les marques aient (enfin) reçu le message.

En donnant l’accès à l’image

Fonte des glaciers, vaches hublot, mauvaises conditions sanitaires d’élevage, torture animale, pollution extrême… En donnant l’accès à tous aux photos les plus crues, Instagram se lance un défi : conscientiser son auditorat en montrant les conséquences directes de la production à la chaîne. Loin de s’en tenir aux images choc, la plateforme met également en avant une poignée de personnes qui essaient de changer la donne, en montant des associations, des marques, ou tout simplement en impactant des actions du quotidien qui viennent en aide aux plus démunis.
Car finalement, au-delà des vidéos humoristiques et des photos d’influenceuses voyageant aux quatre coins du monde, Instagram réussit, doucement mais surement, à devenir une plateforme de relais d’informations qui compte. Et ça, on l’avait pas vu venir.

Écrit par - Barbara Olivieri

À lire également

DEVENEZ UNE MARQUE AGRÉE PAR POSITIVE LUXURY

Vous n’êtes plus qu’à un clic de notre Butterfly Mark. Commencez le processus aujourd’hui ou contactez-nous par téléphone ou par email.

COMMENCER LE PROCESSUS